Tanzanie

Dans le district de Ngorongoro de la région d’Arusha, un projet innovant pour la mise en place d’une réponse complète au VIH/SIDA chez les Masaï, fournit des enseignements sur la manière de faire face à la pandémie dans les communautés d’éleveurs en Afrique de l’Est et dans la corne de l’Afrique. Pour inciter les communautés à participer à des interventions qui concernent d’autres domaines que leurs moyens d’existence, il est très important de comprendre la dynamique de leurs stratégies de survie. Après la sécheresse prolongée qui a affecté la région, un projet complémentaire d’urgence pour répondre à la sécheresse est en cours pour fournir l’assistance alimentaire nécessaire aux ménages vulnérables et renforcer les capacités des structures gouvernementales chargées de la gestion des catastrophes.

 Projets en cours

ACORD est présent en Tanzanie depuis 1991 et avait au départ commencé ses opérations dans le cadre d’un programme de développement rural intégré dans le district de Biharamulo, dans la région de Kagera. Jusqu’en 2005, ce projet s’appelait « Programme Lac Victoria » et il couvrait la Tanzanie et la région de Mbarara dans le sud-ouest de l’Ouganda. L’élargissement de ses activités en 1995 a coïncidé avec la crise des réfugiés rwandais. Après le rapatriement de ceux-ci, le programme a évolué et s’est concentré sur le développement à long terme.

Aujourd’hui, le programme s’occupe de la promotion des personnes marginalisées dans la région du lac Victoria par le renforcement de la société civile et la promotion d’une gouvernance participative au niveau local, la prévention de la propagation du VIH/SIDA et la réduction de ses effets ainsi que l’amélioration des moyens d’existence des populations. Dans ce cadre, ACORD exécute des programmes centrés sur les moyens d’existence, la gouvernance et la riposte au VIH/SIDA.

 >> Moyens d’existence et gouvernance : ACORD -Tanzanie renforce les capacités des organisations de la société civile afin qu’elles puissent développer des liens stratégiques avec l’administration locale et promouvoir l’accès des populations aux ressources naturelles qui sont essentielles pour leur survie et leur développement au niveau local. En 2009, les discussions sur la sécurité alimentaire dans les forums de Kilimo Kwanza[l’agriculture d’abord], sur les biocarburants et sur le changement climatique ont renforcé le sens de l’obligation réciproque de rendre des comptes au sein des structures de gouvernance.

>> Lutte contre le VIH/SIDA dans la région de Ngorongoro : Il s’agit de réduire la propagation du VIH/SIDA et de renforcer les connaissances des communautés afin qu’elles puissent faire face au VIH/SIDA et à ses effets dans le district de Ngorongoro, région peuplée par des éleveurs Masaï. L’objectif est de faciliter la mise en place d’une réponse institutionnelle complète et appropriée au VIH/SIDA grâce à un partenariat avec plusieurs acteurs. ACORD préconise l’utilisation de la méthode dite parcours pas à pas appelée ‘Stepping Stones’ (sur le VIH/SIDA et le genre) afin d’ouvrir la porte au débat sur le VIH/SIDA au niveau de la communauté et amener les structures communautaires à assumer leurs responsabilités et occuper le devant de la scène dans la lutte contre la pandémie.

>> Égalité des genres : ACORD joue un rôle central dans la lutte pour mettre fin à l’impunité des violences basées sur le genre dans la région des Grands Lacs d’Afrique et au sein des populations de migrants ou de réfugiés vivant en Tanzanie.

Nos zones d’action

ACORD est présente dans quatre régions de la Tanzanie, à savoir Mwanza, Kagera, Kigoma dans le nord-ouest et dans le district de Ngorongoro, dans la région d’Arusha, à la frontiere avec le Kenya.


Situer le Programme d’ACORD dans la région du lac Victoria sur une carte plus grande

Des communautés de Tanzanie racontent leur histoire

Balthazar, qui est séropositif, essaie d’évoquer la question du VIH/SIDA en public devant la communauté. Il espère ainsi mettre fin à la stigmatisation qui accompagne la maladie. Il révèle que beaucoup de médecins ne parlent pas ouvertement du SIDA à leurs patients ou aux membres de la famille des patients morts de cette maladie. Officiellement, ils posent le diagnostic de ‘cancer' et ils laissent le conjoint du défunt dans l’ignorance de ce qui risque de lui arriver. « Ces personnes continuent leur vie et tombent malades par la suite sans savoir pourquoi. Si on leur conseille de subir un test de dépistage, elles ont peur, car elles ne veulent pas savoir. Bien entendu, en vivant dans le refus, ils ne prennent aucune précaution », explique-t-il. Balthazar travaille donc en étroite collaboration avec les ONG, dont ACORD, pour sensibiliser les communautés sur l’importance de recourir au soutien médical pour s’attaquer de front à la pandémie.

 Nos partenaires en Tanzanie

ACORD a été sollicitée pour prendre la tête d’un dialogue sur les industries minières, en collaboration avec le Forum politique des ONG nationales. ACORD travaille sur ce processus en étroite collaboration avec les partenaires, notamment les conseils de district de Geita et de Biharamulo, la Chambre de Commerce de Tanzanie et la Banque Nationale de Commerce, en plus de deux réseaux de la société civile basées dans les districts de Biharamulo et de Geita. Près de 60% des fonds contribués par ‘TULAWAKA Gold Mining Company’ en faveur du Conseil de district de Biharamulo ont a été affectés à des projets dans le domaine de l’éducation.

 Nous menons nos actions en collaboration avec les réseaux de la société civile, les autorités gouvernementales, les sociétés publiques et le secteur privé. Nos projets à Mwanza sont exécutés en étroite collaboration avec IHACNET, TAWOLIHA et Mwanza Press Club; nos programmes de Karagwe le sont avec KADENVO, KADACONET et UWAVIUKA, et ceux de Biharamulo coopèrent avec BANN (Réseaux des ONG de Biharamulo actives dans la lutte contre le SIDA).

  ACORD bénéficie d’un soutien important de la part de bailleurs de fonds comme Big Lottery Fund, UKAid, Inter Pares, Oxfam Novib, Oxfam Ireland et le gouvernement des Pays-Bas.

  Photos, vidéos et publications

« Intégration du VIH/SIDA par une approche communautaire basée sur les droits. Étude de cas d’ACORD Tanzanie ». L’expérience d’ACORD-Tanzanie dans l’intégration communautaire du VIH/SIDA révèle que cette intégration doit aller de pair avec une approche basée sur les droits.
français anglais português 

                   « Faire valoir la loi : synthèse d’un audit judiciaire sur les violences sexuelles dans la région des Grands Lacs »Le constat indique comment et où les cadres légaux localisent les cas de violence basée sur le genre, le rôle de la police, le rôle et la capacité des institutions de santé et comment les acteurs non-étatiques s’engagent pour prévenir la violence basée sur le genre dans cinq pays de la Région des Grands Lacs: Burundi, République démocratique du Congo, Kenya, Tanzanie et Ouganda.
anglais

Connaissance des ARV au sein de la communauté, prise de conscience et environnement politique. Un recueil de textes sur la Tanzanie, le Mozambique et le Burkina Faso
anglais  |  français  |  português

Pour recevoir des photos et des vidéos sur les activités d’ACORD en Tanzanie, écrivez-nous à : communications@acordinternational.org.

  Comment soutenir des communautés en Tanzanie

Vos dons en faveur du programme d’ACORD en Tanzanie serviront à prévenir et à ralentir la propagation du VIH/SIDA au sein des communautés d’éleveurs, à renforcer la société civile et promouvoir la gouvernance participative. Ces facteurs sont cruciaux dans le renfoncement des capacités pour une bonne mise en œuvre de nos projets. L’engagement et la prise de responsabilité par les communautés elles-mêmes pour prendre soin de leurs installations nous donnent l’assurance que nos programmes auront un effet durable sur leurs modes de vie et sur leur développement.

Pour en savoir plus sur les activités d’ACORD en Tanzanie, abonnez-vous à notre newsletter, visitez le bureau le plus proche d’ACORD ou appelez-nous.

  • tanzanie
  • ACORD 40 ans - 1976-2016



    Défendre les droits.
    Promouvoir la justice.

    Comment nous travaillons - L'avantage d'ACORD - Nos zones d'action - L'impact d'ACORD en chiffres - Comment ACORD favorise des changements durables

    français
    anglais

    Tanzanie: Flash d'info

    ACORD en Tanzanie met en oeuvre le projet de renforcement de la résilience communautaire à Ngorongoro contribuant au renforcement positif de la capacité d'adaptation au niveau local.
    En lire plus

    PDDAA

    “L’Afrique peut se nourrir par elle-même, alors qu’est-ce qui ne fonctionne pas? Regardez cette vidéo pour en savoir plus sur le PDDAA, la feuille de route du continent pour une agriculture durable.


    Plus d’infos sur nos actions en matière d’agriculture durable et de sécurité alimentaire ici»

    Contacts en Tanzanie

    Vous êtes invités à communiquer avec le programme d'ACORD en Tanzanie:

    •  par email

    •  par courrier

    PO Box 1611
    Mwanza
    Tanzanie

    •  par téléphone

    +255 282 500 965
    255 282 500 081

    •  par fax

    +255 282 500 965