Ouganda

Le conflit prolongé dans le nord de l’Ouganda continue d’avoir de graves répercussions sur la vie des hommes, des femmes et des enfants vivant dans cette partie du pays. Le conflit a détruit les systèmes de subsistance des populations, ce qui fait que les rapatriés et les déplacés sont les plus touchés. Ceux-ci sont pauvres, ils n’ont pas de quoi se nourrir, ils n’ont pas suffisamment d’argent et n’ont donc pas accès au crédit formel ou informel lorsqu’ils se réinstallent dans d’autres zones. Grâce à des actions de soutien pratique accompagnées du renforcement de la société civile, ACORD contribue à la reconstruction des moyens d’existence des populations vulnérables et contribue à participe au retour d’une paix durable dans cette région.

Projets en cours

En Ouganda, ACORD travaille en partenariat avec les populations pauvres et marginalisées pour changer les conditions qui menacent la justice sociale grâce à des actions pratiques participatives centrée sur la personne humaine, la recherche et le plaidoyer. C’est ainsi que les programmes d’ACORD mettent l’accent sur les moyens d’existence, la gouvernance, le renforcement de la paix et la lutte contre le VIH/SIDA.

>> Moyens d’existence et gouvernance : Un appui pratique est fourni aux communautés vulnérables, notamment les déplacés et les rapatriés vivant dans le nord et dans le sud-ouest de l’Ouganda afin que ces populations puissent trouver des moyens d’existence durable et assurer leur propre sécurité alimentaire. Les communautés reçoivent une aide sous forme d’intrants agricoles, d’équipements de collecte d’eau de pluie et d’installations d’assainissement qui leur permettent d’améliorer leur santé et leur productivité.

Cliquez ici pour en savoir plus sur les défis auxquels font face les petits agriculteurs dans le district d'Isingiro.

>> Consolidation de la paix : ACORD dirige l’action en faveur d’un modèle de retour de la paix sociale et de reconstruction de la communauté dans le nord de l’Ouganda. - Pour en savoir plus sur les activités d’ACORD en Ouganda, dans le domaine de la consolidation de la paix, cliquez ici
.

>> VIH/SIDA : ACORD s’emploie à renforcer les capacités des organisations communautaires partenaires, des organisations féminines et des ONG locales pour des actions de sensibilisation et pour assurer des services aux personnes vivant avec le VIH et aux enfants orphelins. Ces activités consistent notamment à élaborer, en collaboration avec le gouvernement, des plans d’ensemble pour faire face à la situation difficile des enfants orphelins et vulnérables. Il s’agit également d’étendre le système de collecte des eaux de pluie dans le sud-ouest de l’Ouganda, particulièrement parmi les personnes vivant avec le VIH/SIDA; appuyer les groupes de musiciens et d’acteurs, distribuer des préservatifs, distribuer le matériel d’information et d’éducation, sensibiliser sur le VIH par des débats à la radio ; rechercher des activités génératrices de revenus et accorder des fonds de démarrage aux familles vulnérables. ACORD aide également les organisations communautaires et les ONG partenaires à intégrer la lutte contre le VIH/SIDA dans leurs activités.

>> Egalité des genres : ACORD joue un rôle central pour mettre fin à l’impunité des actes de violence sexuelle basée sur le genre dans les pays des Grands Lacs d’Afrique. Il s’agit notamment de protéger les droits des femmes et des filles ayant survécu aux violences sexuelles dans le nord de l’Ouganda, la majorité d’entre ayant quitté les camps de déplacés pour s’installer dans leurs communautés d’origine. ACORD cherche également à améliorer la justice communautaire en renforçant les réseaux des défenseurs des droits humains et des auxiliaires de justice dans le nord de l’Ouganda.

Nos zones d’action

ACORD mène ses activités dans les zones sensibles ou qui sortent de situations de conflit. Il s’agit notamment des districts d’Adjumani et de Moyo dans la sous-région du Nil Ouest (West Nile), Gulu, Amuru, Kitgum et Pader dans la sous-région d’Acholi, Kabong et Kotido dans la sous-région de Karamoja dans le nord de l’Ouganda. ACORD-Ouganda est également active dans les districts d’Isingiro, Mbarara, Kiruhura, Ibanda, Ntungamo, Kabale, Kanungu, Kisoro, Bushenyi, Rukungiri, et plus récemment à Rakai, dans la région de Mbarara au sud-ouest.


Situer ACORD en Ouganda sur une carte plus grande

Des communautés d’Ouganda racontent leur histoire

« Avant, je dépensais 600 shillings (équivalent de 20 centimes d’euros) pour acheter deux bidons d’eau par jour. Mes enfants allaient puiser de l’eau avant d’aller à l’école. Ils perdaient beaucoup de temps qui aurait dû être consacré à l’école. Aujourd’hui, grâce à ce réservoir qui se trouve devant ma porte, je peux épargner cet argent, et je l’utilise pour acheter le matériel scolaire pour mes enfants qui arrivent désormais à l’école à temps », nous dit Jova, une résidente du village de Rukukuru. Jova est veuve et mère de trois enfants, elle vit avec le VIH/SIDA. Dernièrement, ACORD a construit un réservoir de collecte d’eau de pluie près de sa maison pour pallier les problèmes énormes que rencontrait la communauté pour se procurer de l’eau potable. Elle affirme également qu’elle tombait malade régulièrement : « chaque fois au mois de novembre, je souffrais de fièvre typhoïde et de malaria, mais depuis que j’ai ce réservoir, je ne tombe plus malade ». Elle attribue cette amélioration à l’eau saine et propre qu’elle utilise et à la meilleure hygiène dont elle bénéficie grâce au projet.

Nos partenaires en Ouganda

ACORD bénéficie d’un soutien important de la part de bailleurs de fonds comme Oxfam Novib, Amnesty International, Independent Development Fund et Fondation Open Society Institute East Africa ainsi que du Gouvernement Ougandais par le biais du ministère de l’eau et de l’environnement

Photos, vidéos et publications

« Faire face ensemble : la dimension genre dans la lutte contre le SIDA. Rapport de trois projets d’ACORD utilisant le Parcours en Ouganda, en Tanzanie et en Angola ».Cette publication présente l’expérience d’ACORD dans l’utilisation de la méthode du parcours pas à pas appelée ‘Stepping Stones’ – une approche participative centrée sur la communauté qui est utilisée pour s’attaquer au problème du genre et du VIH/SIDA. La publication indique les leçons tirées de chaque pays, et résume les principales conclusions et les implications qui peuvent en être tirées pour la politique générale et la programmation.
français  |  anglais  |  português

Politique en matière de VIH et de SIDA sur le lieu de travail : l’expérience d’ACORD en Ouganda.Ce document indique le raisonnement qui sous-tend le processus d’élaboration des politiques générales. Il examine également les principales difficultés rencontrées pendant ce processus ainsi que les stratégies développées pour y faire face.
anglais

POCAs-Associations paroissiales de soutien aux orphelins (Parish Orphans Care Associations): Il s’agit d’une réponse des communautés de base face aux conséquences du VIH/SIDA dans les ménages de la région de Mbarara en Ouganda. Cette publication est basée sur les résultats d’une évaluation de l’appui apporté par ACORD à 18 associations POCA opérant dans le district d’Isingiro à Mbarara.
anglais

« Démêler les phénomènes de stigmatisation et de discrimination relatifs au VIH/SIDA : le rôle de la recherche à base communautaire ». Cette étude présente les études de cas tirés du Burundi et du nord de l’Ouganda, dans le cadre des activités d’ACORD. Celles-ci visent la promotion d’une paix durable et du développement par l’appui aux initiatives de consolidation de la paix et de résolution des conflits ainsi que des activités visant la réduction de la pauvreté et l’amélioration des moyens d’existence des groupes vulnérables.
français  |  anglais  português

« Faire valoir la loi » : synthèse d’un audit judiciaire sur les réponses aux violences sexuelles dans la région des Grands Lacs. L’audit montre comment et où les responsables de la justice localisent les cas de violence basée sur le genre, le rôle de la police, le rôle et les capacités des institutions de santé, et comment les acteurs non-gouvernementaux s’engagent pour prévenir la violence basée sur la genre dans cinq pays de la Région des Grands Lacs : Burundi, République démocratique du Congo, Kenya, Tanzanie et Ouganda.
anglais

« Une génération perdue » Les jeunes affectés par les conflits en Afrique. Contient des études de cas au Burundi et dans le nord de l’Ouganda.
français  |  anglais

Cycles de violence. Relations entre les genres et conflit armé.Quel est l’impact de la guerre sur les relations entre les genres ? Les relations entre genres peuvent-elles contribuer aux conflits ? Le document présente les résultats d’une recherche menée par ACORD dans cinq communautés vivant dans l’ombre de la guerre au Soudan, en Angola, au Mali, en Ouganda et en Somalie.
anglais

Pour recevoir des photos sur les activités d’ACORD en Ouganda, écrivez-nous à : communications@acordinternational.org

Comment soutenir des communautés en Ouganda

Vos dons en faveur du programme d’ACORD en Ouganda serviront à appuyer les moyens d’existence des communautés vulnérables et contribuer à la paix sociale et à la reconstruction dans le nord de l’Ouganda. L’engagement des communautés et leur prise de responsabilité pour prendre soin de leurs installations nous donnent l’assurance que nos programmes auront un effet durable sur leurs modes de vie et sur leur développement.

Pour en savoir plus sur les activités d’ACORD-Ouganda, abonnez-vous à notre newsletter, visitez le bureau d’ACORD le plus proche, ou appelez-nous.

  • ouganda
  • ACORD 40 ans - 1976-2016



    Défendre les droits.
    Promouvoir la justice.

    Comment nous travaillons - L'avantage d'ACORD - Nos zones d'action - L'impact d'ACORD en chiffres - Comment ACORD favorise des changements durables

    français
    anglais

    Ouganda: Nouvelle info

    Les communautés d'Atiak, d’Anaka, de Sarah, d’Adilang, d’Ongako, de Puranga, de Palabek Kal, de Lokung, d’Orom et d’Akwang ont signé des contrats sociaux à l’echelle communautaire afin d'instaurer une paix durable dans le nord de l'Ouganda. En lire plus

    Contacts en Ouganda

    Vous êtes invités à communiquer avec le programme d'ACORD en Ouganda:

    •  par email

    •  par courrier

    PO Box 280
    Kampala
    Ouganda

    •  par visite

    Plot 1272, Batiment 15
    Rue Gaba, Kampala

    •  par téléphone

    +256 414 267 667
    256 414 266 596

    •  par fax

    +256 414 267 669


    Ellen Bajenja
    Directrice Pays pour ACORD au Ouganda.

    PDDAA

    “L’Afrique peut se nourrir par elle-même, alors qu’est-ce qui ne fonctionne pas? Regardez cette vidéo pour en savoir plus sur le PDDAA, la feuille de route du continent pour une agriculture durable.


    Plus d’infos sur nos actions en matière d’agriculture durable et de sécurité alimentaire ici»