Mozambique

En 2002, les chefs d’État africains ont lancé le Programme Détaillé de Développement de l’Agriculture Africaine (PDDAA). Le premier objectif de ce programme est d’arriver à la croissance économique grâce à l’agriculture. Cette ambition est contenue dans la Déclaration de Maputo de 2003 où les gouvernements africains se sont engagés à investir au moins 10% de leur budget national dans l’agriculture.

Cette augmentation serait très significative par rapport à la moyenne actuelle qui est de 4,5% et serait d’une importance cruciale pour les petits exploitants du Mozambique, où près de 3,2 millions d’agriculteurs disposant de moins de 2 hectares de terres chacun tout en fournissant 95% des revenus du secteur agricole, sont exclus des processus de prise de décision qui affectent pourtant leur vie et moyens d’existence.

ACORD - Mozambique aide les agriculteurs à participer de manière active au processus de prise de décision avec l’administration locale pour assurer la sécurité alimentaire et elle mène des actions de plaidoyer en faveur des pauvres, dans la lutte contre le VIH/SIDA, la souveraineté alimentaire et les politiques agricoles.

 Projets en cours

Femmes de l'association des agriculteurs à petite échelle de Magude montrent des tomates fraîchement récoltées grâce au système d'irrigation. Photo par Nashon/ACORD.

ACORD est présent au Mozambique depuis 1989, où elle met en œuvre des programmes de réduction de la pauvreté et de gestion concertée des ressources naturelles. Elle cherche à renforcer les moyens de subsistance des communautés marginalisées et leur capacité à défendre leurs droits et réaliser la souveraineté alimentaire. Pour cela, ACORD mène des actions d’ordre pratique et de mobilisation.

 >> Pour répondre aux besoins les plus immédiats des communautés des agriculteurs, ACORD a installé des hangars de stockage et des champs pilotes dans les régions souffrant de l’insécurité alimentaire. Les communautés désignent leurs comités de stockage alimentaire (CFBC) chargés de diriger la construction et de gérer le fonctionnement des hangars. Ces hangars permettent aux agriculteurs locaux de louer un espace (au moins 50% sont des femmes) et retiennent 10% des graines résistant à la sécheresse pour servir de réserves de semences.

>> Pour accroître la capacité des communautés à s’engager dans le processus de formulation des politiques, ACORD anime des sessions d’analyse sur la politique générale, des formations (sur le développement participatif, les concepts politiques, les droits fonciers et alimentaires, le plaidoyer, le dialogue avec la société civile), ainsi que des activités de renforcement des capacités, de partage de connaissances et de plaidoyer au niveau local et au niveau national.

>> Promouvoir les liens avec des services de haute qualité dans la lutte contre le VIH/SIDA afin que les communautés puissent réduire les effets de la pandémie sur la production agricole.

Nos zones d’action

ACORD est active dans deux des provinces les plus pauvres du Mozambique, à savoir Niassa dans le nord du pays et Inhambane sur la côte sud.


Situer ACORD en Mozambique sur une plus grande carte.

Des communautés du Mozambique racontent leur histoire

Dans le district de Sanga situé à l’extrême nord du Mozambique, ACORD aide les communautés à vaincre l’insécurité alimentaire en soutenant la production alimentaire et le stockage. Au cours de la première moitié de l’année 2010, quatre hangars de stockage alimentaire ont été construits dans des zones marquées par l’insécurité alimentaire. Les communautés ont offert des terrains pour la construction et la fabrication de briques et ces hangars de stockage sont maintenant utilisés pour conserver les vivres. Le hangar de stockage sert également de marché pour la vente des excédents de production.

M. Said Mbwana Massogo, un agriculteur de Matcheje raconte : « Oui, nous devons augmenter la production, mais notre besoin prioritaire est la construction de hangars appropriés. Les éléphants détruisent facilement les hangars traditionnels et abîment nos récoltes. Maintenant avec des structures en ciment, les éléphants de réussiront pas à détruire les hangars et nos récoltes seront en sécurité. Nous avons tellement souffert mais maintenant nos souffrances sont terminées »."

Cliquez ici pour en savoir plus sur le projet de hangars de stockage communautaires.

Nos partenaires au Mozambique

ROSA (Réseau national des organisations œuvrant dans le domaine de la souveraineté alimentaire) est le principal partenaire d’ACORD dans la mobilisation de la société civile et du plaidoyer. WWF (Fonds mondial pour la protection de la nature) et ACORD travaillent de concert avec les communautés du district de Sanga dans la province de Niassa dans des projets relatifs à la gestion des ressources naturelles. ACORD - Mozambique bénéficie d’un soutien important de la part de DFID, Oxfam Hong Kong et Jersey Overseas Aid.

 Photos, vidéos et publications

ARV : Connaissance, prise de conscience, accès et environnement politique. Recueil de textes sur la Tanzanie, le Mozambique et le Burkina Faso.
anglais  |  français  |  português

Pour recevoir des photos et des vidéos sur les activités d’ACORD au Mozambique, écrivez-nous à communications@acordinternational.org.

  Comment soutenir des communautés au Mozambique

Vos dons en faveur du programme ACORD - Mozambique seront utilisés pour soutenir les agriculteurs et les organisations de la société civile vivant dans les zones d’insécurité alimentaire au Mozambique afin qu’ils puissent faire face à leurs besoins les plus immédiats et à leurs défis de développement à long terme. Ce soutien agira comme un facteur crucial de renforcement des capacités en vue d’une bonne mise en œuvre de nos projets. L’engagement et la prise de responsabilité par les communautés elles-mêmes pour prendre soin de leurs installations nous donnent l’assurance que nos programmes auront un effet durable sur leurs modes de vie et sur leur développement.

Pour en savoir plus sur nos actions au Mozambique, abonnez-vous à notre newsletter, visitez le bureau d’ACORD le plus proche ou appelez-nous.

  • mozambique
  • PDDAA

    “L’Afrique peut se nourrir par elle-même, alors qu’est-ce qui ne fonctionne pas? Regardez cette vidéo pour en savoir plus sur le PDDAA, la feuille de route du continent pour une agriculture durable.


    Plus d’infos sur nos actions en matière d’agriculture durable et de sécurité alimentaire ici»

    Contacts au Moz.

    Vous êtes invités à communiquer avec le programme d'ACORD au Mozambique:

    •  par email