L’Afrique que nous voulons: Un dialogue panafricain

"Son Excellence Ellen Johnson Sirleaf s'est engagée à travailler avec la société civile africaine afin d'élaborer la feuille de route pour un cadre post-2015 inclusif et centré sur les peuples" - Tafadzwa Muropa, Zimbabwe.

Plus de 100 organisations africaines de la société civile se sont réunis pendant 3 jours au Libéria, autour du thème «L'Afrique que nous voulons» afin de consolider la position de l'Afrique en vue d'accélérer la mise en œuvre des Objectifs du millénaire pour le développement d'ici 2015 et d'identifier des alternatives clés pour le cadre post- 2015. Ils ont également balisé la voie à suivre pour s'assurer que la voix des citoyens est prise en compte dans le cadre mondial post-2015.

La conférence s'est déroulée en présence de Son Excellence Ellen Johnson Sirleaf, la Présidente de la République du Libéria, qui a affirmé sa volonté d'écouter les voix des peuples africains et de les faire entendre à la table des décideurs. Durant la réunion, une percée significative était l'autorisation accordée par Son Excellence pour la mise sur pied d'un secrétariat africain pour aborder des questions spécifiques se rapportant aux conversations mondiales, aux consultations thématiques et à la stratégie globale de vulgarisation qui font partie intégrale de la feuille de route du développement.

Au cours de la réunion, les représentants des groupes de la société civile africaine ont présenté à la Présidente cinq questions sur des sujets clés relatifs à l'engagement de s'assurer que le cadre post-2015 répond aux préoccupations des femmes, des groupes vulnérables, des jeunes, des mouvements de base et de la société civile libérienne.

Un accord africain pour le processus Post 2015

Son Excellence Johnson Sirleaf a réaffirmé son engagement aux délégués de la société civile en leur assurant que ces questions seraient traitées par les 3 co-présidents du Groupe de personnalités de haut niveau des Nations Unies sur le développement.

Elle a attentivement écouté les participants de la société civile africaine et les a encouragés de dialoguer avec leurs gouvernements nationaux sur l'agenda post-2015, et de s'assurer que les groupes vulnérables sont représentés dans ces consultations nationales. Ce qui était également encourageant, c'est que Son Excellence Mme Sirleaf a informé les participants qu'elle faisait avancer un agenda africain dans le cadre post-2015 qui met l'accent sur les réalités vécues par les femmes africaines.

En présentant les résultats de la consultation de 3 jours des OSC à l'échelle du continent sur le cadre post OMD à Monrovia, le Directeur exécutif d'ACORD a dit:
"Pour les organisations de la société civile africaines, le thème central de ces processus est l'importance d'appuyer l'engagement actif des citoyens en vue de renforcer leurs capacités de s'attaquer aux causes profondes de la pauvreté et de l'exclusion à travers le cadre post 2015. Votre Excellence, pour faciliter la soumission de notre contribution à votre secrétariat d'ici janvier 2013, la Coalition des OSC africaines voudrait confirmer formellement que suite à notre visite en juillet, le Secrétariat des OSC qui sera chargé de rédiger la version définitive de ce document, a été mis en place."

"Pour moi, ce qui était fascinant de ce Dialogue de haut niveau avec Son Excellence Johnson Sirleaf, c'était sa sincérité et son humilité d'écouter les organisations de la société civile africaine en train d'élaborer la feuille de route qui fera entendre les voix des exclus et des groupes marginalisés dans le cadre final qui sera présenté à l'Assemblée générale de l'ONU en septembre 2013 ", a déclaré une représentante Women of Liberia Peace Network, Uka Kumba Thompson.

"En fin du compte, on peut dire, ‘mon travail au Libéria vient de commencer'. Cette consultation a éclairé nombreuses OSC sur l'importance de commencer ce dialogue avec leurs leaders politiques à tous les niveaux, afin que notre rêve de ‘l'Afrique que nous voulons' soit pris en compte dans le cadre post-2015!",
a dit Azubike Nwokoye de Beyond 2015 et National Association of Nigerian Traders - NANTS.

Lire les informations connexes:

Forum pour l`apprentissage: un dialogue pour le futur
Partenariats et interaction effectives à l`orée de 2015
Voir les photos de la conférence

  • onu